La ville de Nice rend hommage à Samuel Paty, professeur de collège lâchement assassiné

199

Il s’appelait Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège du Val d’Oise, et a été décapité par un barbare islamiste pour avoir voulu enseigner à nos enfants la liberté, valeur fondamentale de notre République.

La ville de Nice a décidé:

  • La mise en berne du drapeau français de l’Hôtel de Ville dès demain, dimanche 18 octobre 2020.
  • La mise en place, en mairie, d’un registre de doléances et d’un kakémono en mémoire de Samuel Paty dès le lundi 19 octobre 2020. 
  • Dès le lundi 2 novembre 2020, jour de la rentrée scolaire, l’ensemble des écoles de la ville de Nice mettront les drapeaux français et niçois en berne
  • Une minute de silence sera observée à 10h00 dans toutes les écoles de la ville de Nice. Cette minute de silence sera l’occasion d’une explication sur cet hommage. 

Christian Estrosi demande à l’ensemble des établissements de la ville de s’associer à ces gestes d’hommage et de résistance, il se rendra dans une école dès le lundi 2 novembre 2020 et les élus du conseil municipal de la ville de Nice se rendront également dans un établissement scolaire.

 

Laisser un commentaire