13.5 C
Nice
dimanche 1 Août 21
Publicité

Mandelieu-La Napoule intègre le Festival des Jardins de la Côte d’Azur 2021

Dans le cadre de sa politique « Nature en Ville », Mandelieu-La Napoule rejoins cet événement désormais incontournable du calendrier azuréen.

Les Services Techniques de la commune se sont mobilisés pour présenter au Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, organisateur du Festival des Jardins de la Côte d’Azur, le projet d’un jardin éphémère (hors concours) installé au cœur du jeune Parc de l’Argentière, lui-même inauguré à l’été 2020.

Baptisé « Une histoire de quartier », cette création paysagère vient raconter pas à pas, les souvenirs, anecdotes, références au passé ou période présente, par un écrit, une photographie, une peinture ou une sculpture de chacun d’eux, tel un livre ouvert feuilleté page après page.

Le jardin en quelques mots 

La balade commence à Capitou qui fait pénétrer le visiteur dans la richesse de son histoire autour de Mimosas, eucalyptus et cannes de Provence, entre cueillette et vannerie, cet espace est comparable au parc Emmanuelle de Marande, en témoignage à cette archiviste municipale et écrivaine qui fit découvrir la longue histoire de Mandelieu-La Napoule.

D’un coin de l’œil se distingue un cours d’eau naissant, il est temps de découvrir les berges de Siagne qui nous longent et traversent les Termes et son axe central, point de passage obligé par sa célèbre RN7 bordée de Platanes dont un nous tend ses branches pour y déposer une lettre tel un Relais des Postes !

Après un temps d’arrêt assis sur un banc, entre passé et présent, on s’évade par un cadre dans ce décor naturel qu’offre l’Estérel et dont Minelle en est la porte. On se projette sur ses sentiers rocailleux desquels émergent pins, chênes, arbousiers et bruyères ! S’imaginant rentrés de grandes randonnées, on se prélasse au bord de mer… fameuse La Napoule qui veille, à l’abri de palmiers et de graminées, sur son Château les pieds dans l’eau, hommage à l’œuvre du sculpteur Henry Clews.

 


Jardin éphémère : « Une histoire de quartier »

Parc de l’Argentière – Du 3 au 28 avril 2021


 

« C’est un immense plaisir de voir s’animer les parcs et jardins de la Commune à travers des événements emblématiques et qui nous permettent de déployer notre stratégie touristique tout en faisant la démonstration de nos projets de Ville-Jardin pour Mandelieu-La Napoule.

Après l’exposition « La saga du mimosa » venue enrichir l’arboretum de mimosa au Parc Emmanuelle de Marande, voici une actualité au Parc d’Argentière qui raconte Mandelieu dans sa géographie et son histoire grâce aux talents créatifs qui constituent l’équipe des Services Municipaux de notre ville.

Ces deux actualités rejoignent la création d’une canopée urbaine qui liera nos quartiers par le biais d’ilots de fraicheur, du développement de la mobilité douce et de créations paysagères du part et d’autre de la ville. Un projet ambitieux qui nous permet de créer une ville verte, soucieuse de l’avenir environnemental de nos cités du Sud de la France.

Je salue également Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, et sa détermination à à maintenir cet événement au printemps, tel un marqueur de notre capacité collective à redonner de la couleur et de la créativité à notre territoire. » Sébastien LEROY, Maire de Mandelieu-La Napoule.

 


« Après les succès des deux précédentes éditions du Festival des Jardins de la Cote d’Azur, c’est avec une immense joie que nous nous apprêtons à lancer la 3ème édition de ce rendez-vous devenu incontournable à l’arrivée du printemps sur notre territoire. Cette année, ce festival aura une résonnance particulière. La crise sanitaire que nous traversons paralyse depuis des mois le monde culturel. Il était impensable que notre collectivité ne mette pas tout en œuvre pour maintenir ce rendez-vous qui nous permet de vivre des émotions artistiques en plein air. C’est à mon sens ce dont nous avons tous besoin en ce moment. Cette année, ce sont au total 17 créations paysagères de 200 m² chacune et 11 jardins éphémères hors concours qui offriront aux visiteurs une parenthèse de découverte, de magie et de beauté. 9 communes et la Principauté de Monaco nous font l’honneur de leur participation et je les en remercie. Leur engagement, aux côtés du Département des Alpes-Maritimes, participe au rayonnement et à l’attractivité de notre territoire. Je salue la première participation de la ville de Mandelieu-La Napoule et souhaite un beau succès à son jardin éphémère installé au sein du nouveau Parc de l’Argentière. »
Charles-Ange GINESY, Président du Département des Alpes-Maritimes.

 

Pratique

Parc de l’Argentière – Bd de l’Argentière – Mandelieu-La Napoule.

Entrée gratuite – Le jardin sera installé du 3 au 28 avril.

 

Visites commentées gratuites du jardin par l’Office de Tourisme et des Congrès de Mandelieu-La Napoule

Renseignements et inscriptions obligatoires : Office de Tourisme et des Congrès de Mandelieu-La Napoule

Tel : 04 93 93 64 64 – Mail : [email protected]

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CETTE SEMAINE

A LIRE

Visiter la page d'accueil de LaNiçoise.infospot_img

Suivez-nous

813FansJ'aime
292SuiveursSuivre
143SuiveursSuivre
Publicité

A LA UNE

Carnaval de Nice 2022: élections des Comtes et Comtesses

Niçoises et Niçois, si vous êtes majeurs et que vous avez à cœur de mettre en valeur et représenter votre territoire, participez ! Un formulaire est à remplir en ligne.

La façade et les marches du Palais des Festivals mis en lumière jusqu’au 21 août

Du 24 juillet au 21 août 2021, tous les soirs de 22h à 23h30, la façade et les marches du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes sont mises en lumière et accompagnées d’une création musicale.

Bonbec dévoile son tout premier single «Quand J’serai Grand (J’serai un Daft Punk)»

Sur une instrumentale électro « Daft Punkienne», Bonbec vient poser un flow qui n’appartient qu’à lui. Regarder le clip.
Publicité

VIDEO: la recette de la ratatouille niçoise express

Savez-vous cuisiner la ratatouille niçoise? Selon le site jour-de-marche.fr, les premières traces écrites du mot « ratatouille » remontent à 1831 dans le Journal des sciences militaires des armées...