9.8 C
Nice
vendredi 16 Avr 21
spot_img

Cancer colorectal: pourquoi faut-il se faire dépister dès 50 ans ?

La ville de Nice soutient « Mars bleu » la campagne nationale de mobilisation et d’information concernant le cancer colorectal

Le mois de mars est marqué, chaque année, par la promotion du dépistage du cancer colorectal.

Ce cancer touche les hommes et les femmes, 43 000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France tous les ans. C’est le 3ème cancer le plus fréquent après le sein et celui de la prostate mais le 2ème le plus meurtrier (18 000 décès chaque année). C’est un cancer silencieux, c’est pourquoi le dépistage systématique est utile. Dépisté tôt, ce cancer se guérit dans 9 cas sur 10.

À l’image d’Octobre rose, la ville de Nice soutient cette campagne nationale de mobilisation et d’information.

Un test de dépistage est proposé gratuitement à tous, femmes et hommes, tous les 2 ans entre 50 et 74 ans. Il s’agit d’un test à faire soi-même, à son domicile (inutile de se déplacer, donc même en période de pandémie, c’est toujours aussi facile) il suffit juste d’aller déposer la lettre-réponse avec le test, dans une boite postale ou à la poste la plus proche.

Fiable, il permet d’augmenter les chances de détecter ce cancer à un stade précoce et en réduit sa mortalité.

Or la Covid-19 et plus particulièrement les confinements qui en ont découlé ont provoqué une baisse significative du nombre de dépistage des cancers. Crainte d’être contaminé, rendez-vous annulés ou isolement en sont les causes. C’est pour cela que la Ville de Nice se mobilise, car malgré la situation sanitaire actuelle, les dépistages ne doivent être ni arrêtés ni reportés et tous les examens doivent être réalisés.

 

Infos pratiques

Vous avez entre 50 et 74 ans ?

Que vous soyez un homme, une femme, vous êtes concernés et vous pouvez bénéficier d’un test de dépistage du cancer colorectal gratuit.

Parlez-en à votre médecin traitant qui pourra vous remettre le test à faire chez vous, et vous indiquera la marche à suivre.

Plus d’infos sur nice.fr

MARS BLEU : l’association Patients en Réseau® lance officiellement son 4ème réseau social d’entraide : Mon Réseau® Cancer Colorectal

Depuis 2014, l’association Patients en Réseau® accompagne les personnes touchées par un cancer et leurs proches en proposant des réseaux sociaux dédiés. En tout, ce sont plus de 11 000 utilisateurs qui ont été accompagnés pour des cancers du sein, gynécologiques et du poumon. Alors que « Mars Bleu » est là, mois de sensibilisation aux cancers colorectaux, l’association, lance officiellement son 4ème réseau social de soutien : Mon Réseau® Cancer Colorectal.

 

Le cancer colorectal, 2ème cancer le plus meurtrier en France mais un dépistage encore trop peu adopté par les français

Parmi les 400 000 nouveaux cas de cancers chaque année en France, le cancer colorectal (cancers du côlon et du rectum) touche 43 000 personnes et en tue 18 000, ce qui en fait le 3ème cancer le plus fréquent et le 2ème plus meurtrier de manière quasiment égale pour les deux sexes.

C’est dans ce contexte que s’amorce « Mars Bleu », mois de sensibilisation aux cancers colorectaux, dont l’objectif est notamment de promouvoir le dépistage et la prévention. En effet, dépisté à temps, un cancer colorectal guérit 9 fois sur 10.

Cela est dû au fait que le cancer colorectal naît d’une transformation « silencieuse » d’une tumeur bénigne à maligne qui peut prendre dix ans, sans nécessairement provoquer de symptômes. Ainsi, en l’absence de symptôme ou terrain à risque, il est recommandé de se faire dépister tous les 2 ans de 50 à 74 ans.

Pourtant seuls 32% des Français de plus de 50 ans se font dépister, contre 70% aux Pays-Bas et 60% au Portugal par exemple. Ainsi, l’âge médian du diagnostic se fait après 70 ans, alors que le taux de survie à 10 ans est de 52% contre 63% à 5 ans.  

Afin de mieux comprendre les freins et les leviers pour améliorer l’accès et le dépistage en lui-même, l’association a lancé du 1er février au 7 mars prochain, une grande enquête « Le dépistage du cancer colorectal : en pratique, où en sommes-nous ? » dont les résultats seront présentés mi-mars.

 

Près de 93 000 diagnostics de cancers n’ont pu être établis en 2020 à cause de la Covid-19

A cela s’ajoute la crise du Covid-19, qui a entraîné le bouleversement du quotidien d’1,4 millions de personnes atteintes du cancer en France. Réorganisation des consultations, craintes des personnes de se rendre à l’hôpital, report des chirurgies et traitements, suivi des thérapies à domicile, arrêt des soins de support ou encore fermeture des espaces patients en ont été les conséquences. Les chiffres publiés le mois dernier par la Ligue du Cancer en sont le tragique reflet : près de 93 000 diagnostics de cancers n’ont pu être établis en 2020 à cause de la crise sanitaire. La Fédération Unicancer rajoute qu’entre 1 000 et 6 000 Français supplémentaires pourraient mourir du cancer à cause du Covid-19 dans les années à venir.

Afin de contrer cela, le gouvernement a annoncé en février 2021 sa stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030. Près de 2 milliards d’euros alimenteront quatre axes d’actions : la prévention, l’amélioration de la qualité de vie des patients, la lutte contre les cancers de mauvais pronostics et l’égalité d’accès aux nouveautés thérapeutiques. Un des objectifs affichés à l’horizon 2040 est de réduire de 60 000 par an le nombre de cancers évitables, qui représentent 40% des cancers. Un objectif conjoint est de dépister un million de personnes en plus par an à partir de 2025.

Patients en Réseau®, en accompagnant les personnes atteintes de cancer et leur entourage, contribue à répondre à ces objectifs de prévention, d’accompagnement et de dépistage.

 

 

Mon Réseau® Cancer Colorectal : soutien et espoir dans la maladie

Créée en février 2014 et à partir d’expériences vécues, l’association Patients en Réseau® regroupe des patients et proches, concernés par le cancer.

En quelques années, Patients en Réseau® a développé 3 projets solidaires, sécurisés et fiables : Mon Réseau® Cancer du Sein (www.monreseau-cancerdusein.com) en 2014, Mon Réseau® Cancer du Poumon (www.monreseau-cancerdupoumon.com) en 2017 et Mon Réseau® Cancer Gynéco (www.monreseau-cancergyneco.com) en 2019.

Lancé en mars 2021, Mon Réseau® Cancer Colorectal (monreseau-cancercolorectal.com) vient compléter ses premiers réseaux d’entraides.

Ses objectifs : faciliter le quotidien face à l’épreuve de la maladie, rompre l’isolement, partager l’espoir et trouver du soutien, échanger de manière sécurisée et anonyme, booster les actions de dépistage et permettre un meilleur accès aux thérapies innovantes. Les personnes peuvent échanger, trouver de l’information fiable et des renseignements pratiques. Le réseau facilitera également l’accès aux ressources de proximité, et à la connaissance d’événements, conférences et ateliers de proximité ou en ligne. Mon réseau® cancer colorectal sera ainsi un « facilitateur » du parcours des patients à chaque étape de la maladie, que cela soit durant la période de soins, après le cancer et pour les cancers « à vie ».

Cette maladie est un sujet encore tabou pour ceux qui en souffrent ainsi que pour leurs proches. Briser ce silence permettra de mieux accompagner les personnes malades mais aussi de contribuer à augmenter les dépistages et ainsi de prendre en charge plus rapidement la maladie.

 

« Il est temps d’agir. Le cancer colorectal a longtemps été un sujet tabou, surtout pour les patients. Nous avons à cœur de les accompagner et de leur apporter les outils qui leur manquent cruellement lorsqu’ils doivent faire face à la maladie. De nombreux patients cherchent de l’information ou du réconfort après la pose du diagnostic et ce, même sur internet. Entrant dans la communauté du « cancer », elles ont besoin d’échanger avec d’autres patients susceptibles de les comprendre, de les informer et de les soutenir. C’est là que notre association a une réelle valeur ajoutée pour les patients » commente Colette Casimir, Directrice de Mon Réseau Cancer Colorectal et Patient Expert

Le réseau prend la suite de l’association France Colon qui a fermé en 2019. Il est soutenu par la Fondation ARCAD (Aide et Recherche en Cancérologie Digestive) ainsi que par l’association Digestive Cancers Europe dont la mission est de contribuer à un diagnostic précoce et à une diminution de la mortalité par cancers digestifs, augmenter la survie globale et la qualité de vie. Ce partenariat avec Digestive Cancer Europe permet au réseau d’étendre ses compétences, et de devenir ainsi un acteur important du dépistage du cancer colorectal et de l’égalité d’accès aux meilleurs soins.

A propos de Patients En Réseau

Association fondée par Laure Guéroult-Accolas en février 2014 qui fédère des personnes voulant construire des solutions d’entraide en utilisant les technologies d’aujourd’hui. Il s’agit d’une association loi de 1901 déclarée en février 2014. Cette association regroupe des patients et des proches et s’appuie sur des comités scientifiques pluridisciplinaires. A ce jour, l’association a développé 4 réseaux sociaux sécurisés : Mon Réseau® Cancer du Sein, Mon Réseau® Cancer du Poumon, Mon Réseau® Cancer Gynéco et Mon Réseau® Cancer Colorectal disponibles sur smartphones et tablettes. www.patientsenreseau.fr


 

 

Laisser un commentaire

CETTE SEMAINE

A LIRE

Suivez-nous

522FansJ'aime
102SuiveursSuivre
118SuiveursSuivre

A LA UNE

NICE SENIORS: nouveau challenge de danse Kuduro

Un nouveau challenge afin de faire entrer un peu de soleil dans votre vie: Le challenge Kuduro ! La direction des seniors de la ville de Nice propose de nombreuses activités ...

Elle lance une campagne participative pour financer sa collection Nissart Design, un petit florilège d’expressions niçoises

Le Studio Lorem Ipsum, studio créatif niçois, lance sa première campagne participative sur le site de financement participatif Kickstarter: https://www.kickstarter.com/projects/nissartproject/nissart-design L’objectif est de lever 9000€ en...

Découvrez le « jardin d’artiste » dans le Jardin Albert 1er de Nice jusqu’au 28 avril 2021

Dans le cadre d’« Avril au Jardin », la Direction des Espaces verts de la Ville de Nice a élaboré un jardin d’artiste, rendant hommage à...
Publicité NordVPN